AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Envie de filer un petit coup de pouce à WLOU ?
N'hésitez pas à remonter nos sujets ici PUB PARTY ou à voter pour nous sur le top-site
Merci !

Partagez | 
 

 (bob morley) let me alone.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Alejandro Alvarez
ORIGINES : espagnol
STATUT : bordelique
JOB : guide de haute montagne

AGE : 30
MESSAGES : 70
HERE SINCE : 10/08/2014
POINTS : 62


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: (bob morley) let me alone.   Mar 10 Fév - 3:06


Alejandro Alvarez
never let life tell what you can do
27 Ans ◘ espagnol  ◘ Ici  ◘ hétéro ◘ guide touristique (il montre aux gens les ruines) ◘ célibataire idiot ◘ Passing through ◘ bob morley


Comment dire ça poliment. Ce type, on peut plus rien pour lui. Non seulement il a un caractère de merde, entendre moralisateur, chiant, solitaire, asocial, franc (trop). Il dit ce que les gens veulent pas entendre, quand il marmonne un truc parce que parler, c'est pas son truc non plus. S'il pouvait il habiterait une grotte. Il a la bougeotte, n'e déplaise à son médecin depuis son accident. Après tout, si sa jambe se barre quand il saute, ça gêne que lui non ? Couvert de cicatrices façon carte routière, il déteste être nu, même s'il se promène en boxer chez lui. Il déteste beaucoup de chose. Genre le mode de vie de ses parents qui vivent tranquillement sans se soucier des gens qui luttent. Il a fait semblant un moment, puis il a fini par laisser cette vie derrière lui. Toute façon il était pas franchement crédible. Surprotecteur avec sa petite soeur née prématurée. Aussi bizarre que lui, peu bavarde - sauf avec lui pour son grand malheur - et mode ptit chien. Elle le copie et le suit partout. Il a jamais été amoureux, mais il n'est pas un moine non plus. En fait il passe le plus clair de son temps avec des filles différentes. Il aime pas les mecs qui se font sa meilleure amie, elle tentent de chasser les filles qui le veulent.

behind the screen i'm junkiie

La fonda cinglée, connaissez ? Mariée, dingue, atteinte de trouble de la multiple personnalité, incapable de résister à ee faire des nouveaux chéris, les blessent tous parce que c'est sexy un blessé, a une notion sassez étrange du "mignon" et n'est pas romantique, est rome antique. Dit plus ou moins que des conneries et parfois, out of blue, elle dit des trucs intelligents et sérieux. même que ça mord ce truc là.


_________________
Not a people personn. Like being alone. what's wrong with that ?




Dernière édition par Alejandro Alvarez le Mar 10 Fév - 3:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alejandro Alvarez
ORIGINES : espagnol
STATUT : bordelique
JOB : guide de haute montagne

AGE : 30
MESSAGES : 70
HERE SINCE : 10/08/2014
POINTS : 62


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (bob morley) let me alone.   Mar 10 Fév - 3:19

It’s never too late to be what you might have been


« Damn it Ellie, you're an idiot ! Can you be polite ? » Tu emmène ta meilleure amie à un gala, tu t'imagines qu'elle va s'amuser, ou au moins te distraire, mais que nenni, elle décide de faire n'importe quoi et de te faire passer pour quelqu'un qui ne sait pas choisir ses amis. Tes parents sont mortifiés et toi tu t’éclipses avec la demoiselle. Tu finis par la prendre dans tes bras, sourire dans ses cheveux, déposer un baiser dans son cou et lui taper derrière la tête. Tu n'as jamais été très doué en amitié, mais elle, c'est celle qui sait, qui te complète, sauf qu'elle, elle ne prétend pas être une autre. Ses yeux se posent sur toi et tu sais, tu devines, elle se demande quand cette mascarade finira. « You know i love yo too much, right ? » Tu l'aimes plus que tu n'as aimé quiconque. Tu sais que sans elle, tu ne serais plus là. Elle est ta camarade de toutes les envies qui te traverse l'esprit. Les scandales, tu les as collectionné avec elle. Tes parents pensent que tu n'es bon à rien et que tu ne feras jamais rien de ta vie, toi, tu sais, que tu fais déjà beaucoup. Tu sais que tu ne fonderas probablement pas une famille mais tu t'en fous, c'est elle et toi against the world. Elle, elle sera toujours à tes côtés, peu importe les obstacles.

Tu regarde la pièce blanche, tu te regardes et comprends. Tu es à l'hôpital, tu mets quelques minutes avant de te souvenir. L'accident, la moto, Ellie qui perd encore son sang froid, qui te pousse à faire l'imbécile. On t'explique que ta vie est fichue. Que tes séquelles seront à vie, que tu ne pourras que regarder tes cicatrices en jurant ne pas les avoir vues. Tu hurles, te barres de cet endroit et te rends chez toi où tu détruit tout ce que tu touches. « What's going on ? Are you insane ?  » Qu'elle te demande, croisant tes pupilles noisettes. Tu te laisses tomber au sol, tu laisses tes larmes couler, sa tête se poser sur ton épaule douloureuse. Elle est pas dans un meilleur état. Tu as eu peur, en la voyant inanimée il y a quelques heures. Tu as cru être enfin seul au monde. Tu serres sa main si fort que tu penses lui faire mal. Tu lui balances une phrase qui deviendra ton crédo. « Time to live. I can't go on like that. You was right. » Elle jubile, te déposer un furtif mais bien mouillé baiser sur la joue et se colle à toi. Tu sais que tout commence maintenant, que ta vie n'est qu'à l'aube de ta jeunesse et tu te fous royal de ce que le médecin t'as dit. La vie ne vaut d'être vécu que si on saute à pied joint dans l'aventure. Tu prends tes affaires et elle te suit, vous faites le tour, prenez des affaires à elle et vous prenez un bus, vers où ? Aucune idée, South end. Ca a l'air moisi, mais ça  un gout de liberté.et probablement une odeur de merde.

Tu te prends un appart dans le coin, même si tu dors toujours sur ton lit de camp. Elle se moque de toi, elle t’appelle le pouilleux. Ça finit en bataille d'oreillers et vous avez à nouveau quelques années, sa mère te dépose, et tu sens ton coeur battre. Tu savais, à cette époque, qu'elle serait la seule à prendre autant de place dans ton coeur. Ta vie désormais c'est elle et toi. Tu n'as besoin de personne. Et puis ya ta soeur, ta petite fleur, celle que tu as juré de protéger. Tu laisses pas grand monde l'approcher, même si Ellie te dit que t'es égoïste. T'en as rien à battre. elle sait pas, elle, ce que c'est de sentir ses tripes vriller chaque fois que tu t'inquiètes pour la mini pouce. Elle a jamais eu que toi, et elle aime à te suivre dans tes conneries. Toi tu vis dans un squat moisi, tes parents sont plus là, parce que dans le côté "fast" de North end, là ou les gens pensent encore que the pulse c'est une rumeur pour faire peur aux gosses. Toi tu vis sous des tonnes de crasses, mais comme t'zs jamais été une fée du logis ça change pas grand chose.


_________________
Not a people personn. Like being alone. what's wrong with that ?


Revenir en haut Aller en bas
 

(bob morley) let me alone.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Morley, croisé caniche 1 an ( penthievre 22)
» [F] BOB MORLEY ∞ LIBRE
» (M) BOB MORLEY ▬ Best friend and first time
» (M) BOB MORLEY ~ difficilement négociable
» (M/LIBRE) BOB MORLEY › protect me from what i want

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
what's left of us :: Piece of you :: Vos papiers s'il vous plait :: Welcome to Seattle-